dimanche 31 décembre 2017

Narcolepsie



La fatigue m’a envahie
La faiblesse m’a trahie
Je suis lasse, assise
Complètement passive.

Mon corps est épuisé
Pourtant, j’ai beau lutter
Je dois me rendre à l’évidence
Il y a manque de connivence !

J’essaye en vain de garder
Les yeux ouverts sur la réalité
Mais au final, ma tête tombe
Je dors sans m'en rendre compte.

A quoi bon chercher à lutter ?
Autant laisser tomber...
Si le corps réclame ce mode veille
Donnons à la machine ce sommeil.

Pourvu qu'il se réveille
Au bon endroit sans soucis.
Laissons le faire profit
Récupérer à merveille...

LD © Elea Laureen 11.09.16

Image du Net

samedi 30 décembre 2017

Cœur d'Ange


Il a montré le bout de son nez
Petit cœur tant désiré
Enfin est arrivé

Ce merveilleux cadeau du ciel
Qui illumine nos vies d'étincelles
Est une petite merveille

De ses yeux, il charme
Sa maman qui se pâme
Devant cet ange, vague à l'âme

Toute une vie devant lui
Qu'elle soit douce et bénie
Et que sa fée lui confie
Toutes les qualités requises

Devant ce petit bout 
Comment résister
Il est tellement chou
Qu'on a envie d'y gouter

Son parfum de bébé
Son petit pied
Ses gazouillis
Son sourire, oui

Inutile de résister
Cette perle est à damner !
Blotti sur le sein maternel
C'est chasse gardée

Tant ils sont fusionnels
D'un amour inconditionnel...

Dédié à mon petit-fils Leano,
né le 28.12.17

Bon anniversaire ma fille et merci pour ce sublime cadeau !
Je t'aime Fanny

LD © Elea Laureen 30.12.17

Photo du Net

jeudi 28 décembre 2017

Calligraphiés


Comme un fin parchemin
Caressé par ta main
J'ai laissé les traces
De l'encre qui ne s'efface
Tous ces mots murmurés
Tendrement chuchotés
Dessinés sur mon corps
En fabuleux trésors
Tatoués, calligraphiés
Comme une carte encensée
De formules magiques
Alambiques extatiques
De nos amours prolixes
A la lueur des bougies
En douce apologie
S'animant de braise
Quand vient l'anamnèse
La formule voluptueuse
De l’effervescente amoureuse
Éblouissante et sensuelle
A l'encre passionnelle 

LD © Elea Laureen 28.12.17

Photo du Net

mardi 26 décembre 2017

Eva Naissance






Je ne me sens pas de ce monde
Mes émotions m'inondent
Souvent, j'ai la tête dans les étoiles
Comme si ma vie était philosophale
De toutes ces mémoires ancestrales
Venues de ces ères magistrales
Aux confins de l'univers
Sortie de la matière, petite poussière

A voyagé dans l'espace temps
Enregistrant toutes ces données
De la fusion, mon être est né
Passionnée, je m'appelle Ève

Toute première femme, sur cet astre
De mon esprit, en sa sève


Évanescence en éther, contraste
Nulle méchanceté, nulle médisance
Seules la bonté et la bienveillance
Émanent de mon âme en puissance


Je suis l'archange du silence
Je veille sur vos doléances
Vos prières sont entendues
Je vous écoute sans retenue
Portons l'amour sur cette terre
Et toutes les lueurs de cet univers
Couvriront peut-être l'obscurité
Pour que revienne enfin la paix
En cette humanité ébranlée
Votre rêve, mon souhait !


LD © Elea Laureen
Tous droits réservés


Image atelier-simone-richter.de

Ateliers DPP - Thèmes à Plumes ; Totem Mythique
Décrivez-vous comme un personnage mythique en trois paragraphes.
Les vers sont facultatifs. Quelle créature légendaire pourrait convenir à votre Totem selon votre vie, votre vécu? Je vous propose de venir nous le raconter!

dimanche 24 décembre 2017

Papa, mon Père Noël



Je me souviens de mon adolescence
A l’époque Noël était effervescence
La famille était très nombreuse
Et la joie de se retrouver, chaleureuse !

La table était immense et très décorée
Le sapin brillait et les cadeaux attendaient
Le repas gargantuesque toujours un régal
Débutait en soirée pour finir matinal...

La messe de Noël était coutume
Minuit Chrétien papa entonnait à l'église
Dans une atmosphère qui solennise
Puis on rentrait en chantant sous la lune

Pour la distribution des surprises de fortune
Par notre Père Noël, papa endossait le costume !
Voilà, mes plus beaux souvenirs
Qui me font encore sourire.

Et quand, en écrivant, j’y repense
La nostalgie du temps passé s'installe
Tout cela a tellement changé au final
Il y avait à l’époque une si belle ambiance !

Beaucoup d'entre nous sont partis
Le repas de Noël s'est amaigri
Mais le plus important c'est d'être réuni
Pour partager cet doux moment de magie

LD © Elea Laureen 02.11.16

Image du Net


vendredi 22 décembre 2017

Parti sans Abri



Seul, abandonné
Au désespoir
De ses journées
Méditatif, assombri
Paralysé, immobile
En figure de sel
Comme un fossile

Endormi du ciel
Insondable mystère

Le vieil homme
La nuit dernière
Tel un fantôme
Dans l’atmosphère
Par le vent de givre
S'est laissé emporté
Totalement fatigué
Et ivre de cette vie
Qu'il n'a pas vu venir
Ce courant d'air fatal
S'oubliant au désir
D'un rêve tropical
C'est au petit matin
Transformé en statue
Parti dans un chagrin
Vers d'autres latitudes
Pendant que s'active

L'homme habitué
A cette nature
Trop occupé

Sans remarquer
Cette sculpture
Blanche immaculée
De glace cristallisée
Au milieu du boulevard
Des oubliés...

LD © Elea Laureen
Tous droits réservés

Photo Google

Le Monde d'Anna


Princesse revêche et rebelle
Elle a son petit caractère
Mais de sa féminité si belle
Son cœur n’est pas de pierre

Anna sexy, la petite coquine
Est de loin, ma meilleure copine
Elle est le feu, de son tempérament
Et, je suis l’eau douce, son calmant

Son territoire, de l’autre côté du miroir
N’est pas qu’un lieu illusoire...
Ce chemin, ne franchit pas qui veut !
Et ça, elle en a fait le vœu !

La séduction est son atout
Elle dégage un charme fou
Ses yeux verts et son sourire
Font pâlir de jalousie ou de désir

Son monde n’est pas qu’un rêve...
Une vie d’amour et de bonheur
Pour inonder sa sensibilité et son cœur
Du manque qui lui fait défaut par malheur

Avec sa blondeur et son teint terne
Cette Marilyn des temps modernes
Dans sa magnifique robe blanche
Attend le parfait prince charmant

A la porte de son palais immaculé
Délicieusement pimpante et embaumée
Gravitent autour des petits papillons bleus
Signe que son cœur est peut-être amoureux.

Elea Laureen © 16.07.16

Image : Pinterest - Internet

jeudi 21 décembre 2017

*L'acrobate du cœur*




Dans son monastère
Lieu de son repère
Elle aspire, elle espère
L'aube d'une nouvelle ère
Elle rêve inconditionnelle
Ange magnifiée si belle
A cet amour éternel
Qu'elle attend venu du ciel
Dans sa main un cadeau
Déposé, tombée de haut
Une rose parfumée d'essentiel
Sublimant ses rêves démentiels
Ce soir, à la lune d'or
Changement de décor
En recevant ce trésor
Il viendra couvrir son corps
De ses baisers fougueux
L'archange amoureux
Caressé de ses dentelles
La lumière émanant d'elle
A l'orée d'une vie nouvelle
Elle chante, onde sensuelle
L'acrobate du cœur
Stigmate douceur
Dans son mausolée
Suspendue énamourée

✿ღ✿


© Elea Laureen
Tous droits Réservés

DPP 5442 - 33829

Digital Portraits by Alexandra Bach

mercredi 20 décembre 2017

Futur Codé



Avec l’avancée technologique
Et les percées scientifiques
Que seront nous dans quelques années
Des clones codés numérotés ?
Identifiables par un code barre
Gravé à même la peau, dès le départ
Détectables n’importe où
Une puce, un radar en nous !
Terminé la liberté !
Nous vivrons sous surveillance
Dans un monde entièrement contrôlé
Par des machines sans défaillances.
Cantonnés par unités
Quelle drôle d’identité !
Seront nous encore humains
Ou humanoïdes en déclin ?
N’est-ce pas là notre devenir
Cette puce est bien notre avenir…
Triste futur pour nos enfants !
Le virtuel sera réel, finalement !

LD © LouMiSS 17.07.17

Image du Net

dimanche 17 décembre 2017

*Les Blés Dorés


Dans les verts pâturages
S'allonger sous l'ombrage
Des feuillages de saison
Admirer les nuages
Et sonder leur présage
Ange ou dragon
Sourire aux paysages
Le plaisir à tout âge
Cachés dans les buissons
Pour un baiser peu sage
Au doux cépage fruité
La vive et belle émotion
Du merveilleux voyage
Et faire enfin naufrage
Dans les blés dorés
Pour la folle passion
Des plaisirs d'été
Au parfum léger
Se laisser emporter
Et tout oublier
Jusqu'à l'éternité
Voilà ma destinée

♡☆♡

LD. © Elea Laureen
Tous droits réservés
DPP 8415-42959 

Hans Zimmer, Lisa Gerrard & Jivan Gasparyan - Duduk of the North

Photo : Monica Dooley of mon-el.co

Un Cadeau pour Noël


J'avais toujours rêvé
D'avoir une poupée
Pas n'importe laquelle
Une Barbie pour Noël !

Mais à chaque fois
En cadeaux, bien emballés
Des vêtements pour le froid
Des jeux de société à se partager...

Pendant des années
Je l'ai attendue, espérée
Cette fameuse poupée
Si coûteuse...

Jusqu'à l'âge de ma communion
Oui, c'est à 11 ans, que j'ai eu l'occasion
De choisir ce cadeau, cette si belle poupée
Que les enfants ont désormais
Dès le plus jeune âge !

Mais finalement
Je n'ai pas choisi
Une Barbie
Non ! J'ai craqué
Pour la danseuse étoile Cindy
Avec son tutu rose et ses bas résilles...

Vous allez me dire qu'à 11 ans
On ne joue plus comme une enfant !
Et bien, détrompez-vous

J'avais tellement prié le Père Noël
Pour qu'elle atterrisse au pied de la cheminée
Que j'ai joué avec cette poupée
Jusqu'à mes 13 ans
Âge de mon adolescence

Et mes filles ont joué à leur tour
Avec Cindy, ma poupée de rêve !

LD © Elea Laureen 12.11.16

Photo Google

Ressentiment



Que fait-on là
Ici bas, sur cette terre ?
Chaque jour pareil
Dans ma bulle d’air.

Métro boulot dodo
La course folle en duo
Puis, des enfants qui grandissent
Quittent le nid pour leur esquisse.

Il y a des amis, enfin les amis…
Des vrais, des faux, mais on se confie !
Certains vous écoutent
D’autres tracent leurs routes.

Et puis, il y a ceux qui vous ont trahi !
Après, de votre gentillesse, s’être servi
Mais on va dire que c’est une leçon de vie
Et qu’au final, c’est mieux ainsi !

Au bout du compte, dans la douleur
Vous restez seul face à vos peurs
Difficile d’exprimer son ressenti
Et c’est souvent isolé que l’on fini !

Nul ne sait ce qui se passe, ce qui lasse
Quand on s’enfonce dans nos pensées
Et que la déception a pris la place
De ces amies qui nous ont laissées...

Alors peu importe, il faut faire face
Digérer ces troubles et ces nausées
Outrepasser cette morosité
Aller à l'essentiel avec audace.

Voilà, la trace qui lasse
Outrepasse et trépasse
Et vous oblige d'un pas
A remettre votre carapace.

LD © Elea Laureen 01.08.16
Image : Google 


jeudi 14 décembre 2017

Âmes Silencieuses


Parsemées d'étoiles
La toile s'enflamme
Luminescentes chandelles
Dansent pour l'éternel
Cette lueur incandescente
Spirituelle évanescente
De toute beauté éclaire
La voie lactée
Douce atmosphère opalescente
Chimérique ou physique
Expérience fantastique
Sur la voie des pensées
L'imagination libérée
De ses liens futiles
Vers des savoirs fertiles
Flotte légère
Vers la stratosphère
Éblouissante et lumineuse
Âmes silencieuses
En éternité précieuse
Qui transcende l'esprit
De sa beauté éphémère
Et libère en matière 
L'endorphine éblouie


Elea Laureen © 13.12.17

Image Gif du Net

lundi 11 décembre 2017

Secret Caché



Au fond de ton iris
Dans cet ex-libris
J'ai découvert
Le plus bel univers

Entre les étoiles
Qui s'envoilent
Et toutes ces galaxies
Qui, de mille feux, brillent

Tout un monde
Que je sonde
En apnée
Tellement désirée

Cette merveilleuse
Et incroyable nébuleuse
Étincelle encore plus belle
Et m'ensorcelle, universel

Message par le biais livré
De tes pupilles, balbutié
Au battement de cils
Captif et fragile

Je reste anonyme
Devant l'immensité
Et la profondeur
De cette âme et ce cœur

En découvrant le secret
Caché...L’œil de Dieu

Elea Laureen © 09.12.17

Image du Net

Extrait du recueil ; Mon vol d'hirondelle

jeudi 7 décembre 2017

Ajna



Nous sommes ici
Pourquoi, pour qui ?
Tellement petits
A débattre de nos soucis

La complainte d'une vie
Rêverie de nos envies
Insignifiants ternis

Pourtant en y réfléchissant
Là, n'est pas l'important !
Car on y perd notre temps
Si précieux, si chancelant

La complexité est de savoir
S'ouvrir l'esprit tel un pouvoir
En fouillant nos mémoires

Nous sommes poussières
Étoiles venues de l'univers
En nous réside cette lumière

Oubliée au fond de nos âmes
Telle une ondée subliminale
Essence ciel lien intersidéral

Au centre de vos Chakras
Seul votre 3ème œil verra
Ce mirifique panorama

Sa naissance et son devenir
Particules, neurones... Admire
Ce que nous sommes, fais-toi plaisir

Toutes ces lueurs qui s'allient
En cyclone concentré d'énergies
Amour magnifié de toutes ces vies
Fondues, confondues à l'infini

Voilà notre chemin
Notre destin, sans fin
Un écrin divin

Oublie ce que tu vois
Et ressent ce que es
A l'intérieur de toi
L'univers a posé
Ton passé composé !

Elea Laureen © 08.12.17

Image du Net

Zoé, Petite Timorée



Elle est toute réservée
Dans son coin, reste cachée
Comme toujours, effacée

De loin, elle regarde les animations
Prend rarement part aux conversations
Peur d’être ridicule de toute façon

Cette petite Zoé a très peu d’amies
Et, les seules qu’elle a, le sont par profit
Car elle est intelligente et docile

L'avantage de ce défaut malheureux
C'est qu'il la rend très consciencieuse
Et lui accorde une écoute silencieuse

Mais cette timidité insensée
Comporte de bons et mauvais côtés
Ainsi face aux autres, cette hypersensibilité

Peu importe, elle a toujours son si joli sourire
Dit bonjour et au-revoir avec plaisir
Et rend service sans même y réfléchir

Cette jolie petite poupée
Grandira, toujours douce, gentille, attentionnée
Mais de sa timidité, souvent on viendra profiter

Elea Laureen © 26.06.16

Photo Google (Pinterest)

mercredi 6 décembre 2017

Fais-Toi Silence



Fais attention ma fille
A qui tu te confies
Sais tu seulement
Comment sont les gens ?

Fais attention ma belle
A qui tu donnes des nouvelles
Certains profiterons de toi
Pour raconter n’importe quoi

Ne dis pas toute ton histoire
Certains sont de vrais cafards
Ils ont tôt fait de profiter
De ta si douce naïveté

Ne raconte pas tes malheurs
Car de ces terribles douleurs
Les parasites en feront profit
Pour te gâcher la vie

Alors si tu veux vivre tranquille
Garde bien tes secrets à l’abri
Fais de ta parole un murmure
Pour que les choses restent sûres

Ne dévoile rien à personne
Si tu ne veux pas qu’on te talonne
Tu connais le terrible secret
Pour vivre heureux, vivons cachés

Voilà un proverbe sérieux
Tiens-le pour dit
C'est un conseil précieux
Pour une bonne harmonie

LD © Elea Laureen 24.06.16

Photo du Net signée

mardi 5 décembre 2017

Terre Encensée


En ce lieu désert
Paysage imaginaire
A la beauté lunaire
Tout respire sérénité
Aucun son ne vient troubler
Cette nature en paix
A perte de vue
Mille étendues
De sable et de dunes
Caressant l'horizon
Dont la ligne se fond
Entre ciel et sable blond
Ici le vent est limpide
On y respire le vide
Dans ce lieu incroyable
Où règne l'inimaginable
Un face à face mémorable
Plongeon au fond de l'âme
Et quand vient le soir
Étincellent en miroir
Les grains de quartz
A la lueur de l'astre
Les valons balayés
Au souffle de l'alysé
A la douceur sucrée
Nous plonge en songe
Hypnotisés de ce spectacle
Époustouflant oracle
Pour les rares chanceux
Qui vibrent ébahis
Sous le soleil couchant
En transfert interplanétaire
Comme si mars un soir d'été
Nous était offert en V.I.P.

LD © Elea Laureen 01.12.17

Image du Net


Au clair de Lune


Tout là-haut sur la colline
En sa douceur divine
Petite fée bien entourée
De ses amis papillons
Dans une danse tourbillon
Récolte au diapason
Les perles rosées
De ces fleurs sacrées
Versées et renommées
Elle s'en imprègne secrètement
Mais c'est pour vous furtivement
Qu'à la nuit tombée, délicatement
Elle passe déposer
Sur votre oreiller
Cet élixir doré
Faisant de vos rêves
Un parfum délicieux
En harmonie précieuse
Et chaque nuit merveilleuse
Petite fée radieuse
Dans un éclat de rire mélodieux
Chante à la lune, victorieuse...

Elea Laureen © 31.07.17

Image du Net

samedi 2 décembre 2017

Vecteur Universel


Il est des événements
D'insoutenables situations
Des perturbations
Qui nous obligent, nous figent
Le temps d'un vertige
A nous protéger
S'isoler
Pour ne pas perdre pied

Et quand le chagrin s'efface
C'est un sentiment tenace
Qui prend la place
On veut savoir
Où sont nos morts
S'ils ont trouvé la grâce
Avons-nous tort ?

Malgré toute sensation
Nous ressentons
Comme une connexion
Une incroyable liaison
Qui fait perdurer la fusion

La vie n'a pas de limite
Au-delà de la mort
Se trouve un trésor
Il faut être sensoriel
Pour capter du ciel
Les ondes spirituelles

Laissez vibrer ces émotions
Dans ce champ quantique
Où résonnent âmes et ions
Dans cette distorsion du temps
L'espace d'un instant
Communiquent morts et vivants

Et dans cette expérience
Au travers du grésillement
Qui doucement se propage
L'un et l'autre se soulagent
Pour enfin tourner la page

Dans l'attente des retrouvailles
Cette béatitude paradoxale
Nous édulcore d'une douceur
De joies et de bonheur
Un inconditionnel amour infini
Berce mon cœur et mon âme depuis

Et m'aide dans mon chemin de vie
Au final, le Paradis existe bien
Mais c'est sur terre qu'il se construit
Car si votre âme est sombre
De l'autre côté, elle restera dans l'ombre !


LD © Elea Laureen 01.12.17

Vidéo Les Voix de l'Au-delà
https://www.youtube.com/watch?v=3sJ1uW5r9-A

mardi 28 novembre 2017

Mon repère


Ta main dans la mienne
Quoi qu'il advienne
Les doigts enlacés
Unis à jamais

Malgré les soucis
Malgré la maladie
Tu es là mon amour
Et ce, chaque jour

Pour vaincre mes peurs
Réchauffer mon cœur
Affronter mes douleurs
Tu te fais douceur

Surtout ne me lâche pas
Tu es mon repère
Dans mes désarrois
Toi, mon univers

Et si l'oracle change le quotidien
Sache que c'est auprès de toi
Que je me sens bien
Nul autre endroit, que tes bras
Ne me confère ce sentiment serein

Alors mon cœur
Ta main dans la mienne
Pour notre bonheur
Quoi qu'il advienne...

Elea Laureen © 28.11.2017

Image du Net

*Ecrire*





Ecrire

Pour se soulager
Pour libérer
Toute cette nausée
Ecrire
Pour éblouir
Chaque journée passée
De sérénité galvanisée
Juste pour dire
Pour le simple plaisir
De nuancer une page
D'enluminer sa rage
De poser quelques rimes
En prose qui friment
Ecrire ses pensées
Fraîches de rosée
Ou en spleen
De vers tristes et embués
Les faire partager
A qui veut bien les lire
Et surtout réussir
A faire ressentir
Toutes ces émotions
Donnant le frisson
Sur cette folle passion
Raison ou déraison
Et par mes doux billets
Vous faire voyager
D'un simple aller-retour
Au goût de mes jours
Au rythme de ma plume
Dansant sous la lune
A la couleur de mes rêves
En symphonie nocturne
Scintillant de lumière
Dans l'ombre de vos songes
Toutes ces broderies
Dentelles d'âme
Ces calligraphies
En arabesques infinies
Encre de vie
En survie





© Elea Laureen
Tous droits réservés
DPP 7080-38614

Image du Net

Cliquez sur le titre et laissez une trace de votre passage... Merci

Mon Vol d'Hirondelle - Recueil

  A découvrir mon second recueil de poésie Merci à vous qui me suivez et appréciez mes écrits ... Après un premier recueil  "Comme une ...

Juste quelques mots

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui me laissez quelques mots pour m'encourager, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI" Vos encouragements sont la plus belle des récompenses et des motivations ! Un tout grand merci à ceux qui me suivent et me lisent régulièrement ... C'est grâce à vous chers lecteurs que nos plumes vibrent sur la toile et que la poésie garde ses lettres de noblesse ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas à vous abonner à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés !

Rechercher dans ce blog

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *