lundi 28 juin 2021

A Marée Basse



Et comme à marée basse
De cette vie qui s'efface
Roulis du sursis qui passe
Crève le temps et l'espace
De cette soie qui se froisse
Face à toutes ces angoisses
Embrasse cette farce
L'audace est efficace
Pour contrer la menace
De grâce ...
Chasse ce brise-glace
Et rêvasse !
Parce que quoique tu fasses
Tu seras toujours dans la mélasse
Alors fais volte-face
Garde-chasse et dans la bouillasse
Creuse bien ta place

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé

dimanche 27 juin 2021

L'ombre de ma Tristesse


A travers ces déchirures
Entre le clair et l'obscur
Se cachent les ombres
Fantômes qui m'encombrent
Et qui hantent jour et nuit
Mes envies et cette mélancolie
Comme un goût amer
Ils restent locataires
De ma triste folie
De cette légère agonie
Qui colore ma vie
Et me cloue au pilori !

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé

Painting ; Ilya Ibryaev

mercredi 23 juin 2021

*La Cueilleuse d'Etoiles*

 


Dans l'ombre de ses rêves
La petite opaline
Cueille la beauté cristalline
De ses nuits angevines

Emerveillée de tout et de rien
Elle remplit ses poches de biens
Ces petits bouts de lueurs
Qu'elle découvre avec bonheur

A fleur d'elle, elle butine
Comme l'abeille dessine
Des rondes lumineuses
Petite chapardeuse

Du bout de ses doigts
Elle écume tous ces éclats
Qu'elle redistribuera
A velouté d'émoi

Petite fée de la nuit
Ce soir est de sortie
Récoltant tous ces fruits
Pour ses tendres amies

Car ce n'est pas à elle qu'elle pense
Dans cette jolie danse
Les poches pleines à craquer
De ces étrennes récoltées

Chacune de ces étoiles
Est graine de St Graal
Et couvrira la toile
D'un lien sentimental

Qu'elle sème chaque nuit
Au gré d'une symphonie
Illustrant toute la magie
Dont son âme est fleurie

•★•

© Elea Laureen
Texte protégé
DPP 8751-44623

"Enfants dont la mémoire se souvient qu'elle descend des étoiles."

~Werner Lambersy~

Illustration Susan Batori

Extrait recueil ; Odyssée d'une fée

lundi 21 juin 2021

*Velours d'Eté*



L'air empourpré des nuages
S'est emparé du paysage
Comme si l'orage n'était plus très loin
Un vol de bourdon perturbé par le vent
Fait désespérément naufrage
Au milieu d'un bouquet parfumé
Il ne sait plus où donner de la tête
Dans ce bel horizon, il est à la fête
Pauvre petit butineur, il s'arrête
Avant de reprendre son voyage, chargé
De deux baluchons de poudre de fées
Qu'il sème joyeusement à la volée

Comme si les étoiles dans un jour de bonté
Laissaient pleuvoir leurs paillettes dorées
Un monde secret surprend l'excellence dans cet Eden coloré

Un papillon qui passait par là arrosé de ce don du ciel
Ephémère éternel béni d'essentiel
A la caresse de l'aube, ses ailes étincellent

Du plus bel atmosphère, reflet incandescent
D'un soleil juste naissant
Au reflet d'un jour clair reconnaissant

Et dans le velours pourpré de ces rêves imaginés
La beauté foisonne de semences extasiées
Frissonnant d'émoi devant l'éveil de l'été

•★•

© Elea Laureen
Texte protégé
DPP 8744-44598

"Lorsque vous lui ouvrez la porte,
la magie est partout"

~Olivier Lockert~

Photo ; Horizons by Phil Koch



vendredi 18 juin 2021

Interlude

 


Bien protégée à l'abri de mon cœur
Une fragile petite fleur
Dernier vestige de notre amour
Quand le silence se fait trop lourd !

Bien protégé au creux de mes bras
Comme si tu étais encore là...
L'ombre de nos soupirs
Quand le désir vient s'épanouir

Bien protégé au fond de mon âme
L'instant magique de cette flamme
Qui brûlera à jamais
Toi & moi pour l'éternité

Petite fleur abandonnée
Pleure sa dévorante solitude
Mais au fond d'elle, elle sait
Que ce n'est qu'un interlude !

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé
DPP 8770-44694

"Les passions sont aux sentiments ce que la pluie est à la rosée,
ce que l'eau est à la vapeur." 
~Joseph Joubert~

Michael Ortega - When you are gone

Image du Web



jeudi 17 juin 2021

Perles d'Amour



Sa tristesse est profonde
Quand elle voit notre monde
Ecrasant les regrets
A coup de propagandes
La haine est si puissante
Qu'elle tue l'humanité
Et dans son cœur qui pleure
Elle cherche encore la flamme
Qui dans tout ce vacarme
Apaisera les âmes
Inversant la vapeur
D'un rêve de douceur
Elle écrase une larme
Effaçant l'amalgame

D'un revers de la main
Redessine l'arc-en-ciel
De nouveaux lendemains
Bien plus providentiels

•★•

© Elea Laureen
Texte protégé

Image du Web

mercredi 16 juin 2021

Mon P'tit Roi Lion

 


Il vit dans son petit monde
Et n'a ni peur ni honte
Bien sûr c'est lui le roi
Le roi des ninjas

Il regarde partout, ce monde de fous
Chaque chose est nouvelle
Pour lui, rien n'est cruel
Pourtant si tu savais, petit choupinou

Il est toujours aux aguets
De cette vie pleine de folies
Chaque heure, il grandit
Emerveillée de ses moindres progrès

Petit bout de soleil, il est mon trésor
A grogner comme un lion
Courageux bout d'homme en or
Tu rends plus zen mon horizon

Avec toi, la vie est tellement colorée
Que rien ne semble insurmontable
Du haut de tes 3 ans, tendre guerrier
Tu m'emmènes à la conquête de l'inoubliable !

•★•

LD © Elea Laureen
Texte protégé

Image du Web


Leano, mon choupinou

Extrait recueil ; Odyssée d'une fée

Elles sont bien là !

 


A fleur de peau, étrangler ces sanglots
Loin de tout repos, porter ce fardeau
Et avancer, toujours et encore ...
Tomber, se relever, se battre toujours plus fort !

La vie, la mort ne sont que des moments
A passer, à vivre intensément
Même si l'une est plus longue que l'autre
Chacune des deux faisant reflet de l'aube

Te sentir vivant, c'est ça le présent
Gagner tes faiblesses, pour peu qu'on te blesse
Oser affronter la souffrance, le néant
Et savoir résister avec finesse

Toujours conserver le sourire, même face au pire
Rien ne sert de se cacher, le mal finit par nous trouver
Garder la foi et l'espérance comme bouclier à vêtir
Et avancer coute que coute, sur ce chemin de sérénité

Le hasard n'existe pas, tout est écrit à l'avance
Ne te pose aucune question, sur cette existence
Fais les bons choix, agis en ton âme et conscience
Et tu trouveras derrière toi, cette sagesse et cette résilience !

Quand viendra l'heure de quitter cette demeure
Tu fleuriras une dernière fois, telle une belle âme qui flamboie
Epanouie à travers toi, elle s'envolera en pleine lumière
Pour retrouver à la lisière, l'éternelle aube interstellaire

Mais sache que si tu penses avoir perdu tes ailes
Elles sont bien là ! A toi, de gagner en légèreté !

•⊰✿~•

© Elea Laureen

Texte protégé
DPP 8741-44566

"La pureté et la simplicité sont les deux ailes avec lesquelles
l'homme s'envole au-dessus de la terre
et de toute nature éphémère."

~Thomas A'Kempis~

Image ; Mélaamory


Abel Korzeniowski - The Cheek of Night

dimanche 13 juin 2021

Tu Restes Celui ...

 


Comment oublier cet homme si jovial
Avec sa chemise d'hibiscus fleurie
Et son petit côté méridional
Qui souriait tant à la vie

Comment vous parler de ce jardinier des cœurs
Troubadour de l'amour intemporel
Qui a semé toute sa vie le bonheur
Au souffle du vent, comme vole l'hirondelle ?

Semant à la volée des œillets de "poète"
Lui qui chaque jour avait l'âme en fête
Le sourire aussi généreux que générationnel
Quand il nous emmenait vers ces sentiers de bohème

Quant à la fête du village, il préparait le cépage
Fier de ces années d'ouvrage
Centaines de tartes préparées et distribuées
D'une équipe rondement menée

Tu as su révéler autour de tes amis
L'espoir et la foi qu'il nous faut préserver
Et par dessus tout, l'envie d'avoir envie
De tout ce qui nous fait toujours rêver

Tu as su partager cette joie infinie
Autour de ces repas où l'alcool coule à flot
 Et dans cette allégresse remplie d'énergie
Tu nous as emporté avec ton beau tempo



Ta belle voix de ténor, on oubliera jamais
Quand tu chantais Abba ou encore Johnny
Tu t'voyais déjà en haut de l'affiche, c'est vrai
Mais c'est souvenirs-là sont plein de poésie !

Tu restes dans le cœur de tous
L'homme, bienveillant et charmant
Avec cette incroyable frimousse
Et des projets débordants !

Déjà 4 mois que tu n'es plus là
Déjà tout ce temps sans toi
Et les souvenirs se bousculent
De l'aube au crépuscule

Mais ta fragrance flotte légère
Comme l'essence plénière
Qui caresse l'absolu sensible
De cette aura invisible

Bonne fête à toi mon petit papa
Bonne fête à toi Grand'Pa
Tu étais si fier de tout ça
Repose toi et profite bien dans l'au-delà !

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé
Photo personnelle



samedi 12 juin 2021

Nuances

 


Sais-tu seulement à quoi je pense
Dans les sombres secrets cachés
Peux-tu seulement imaginer
Tout ce que j'ai pu refouler ?

Dans les larmes retenues
Dans les cris étouffés
Sais-tu seulement la cohue
Qui bouleverse mes pensées

Cette souffrance accumulée
Au fil de ces années
M'étouffe à petit feu
Sous ce marasme épineux

Sais-tu que l'apparence
N'est jamais que nuance
Et que dans l'incertitude
Je noie ma solitude

Si tu veux comprendre
Le clair-obscur de ces méandres
Sois l'ombre de mon ombre
Plonge en eaux profondes

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé

DPP 8737-44543

"J'aimerais pouvoir repousser les pensées qui empoissonnent ma joie,
et pourtant je prends un certain plaisir à m'offrir à elles"

~ Frédéric Chopin ~


Image du Web
Dyathon - Sweet Darkness

lundi 7 juin 2021

Qui de Nous ?

 


Derrière leurs nuages, moelleux cépages
Se cache une vérité... Mais quelle vérité ?
Là-haut dans cet univers, les âmes légendaires
Savent ce qui se passe sur cette terre austère

A l'aube d'une étincelle nouvelle et éternelle
Brillera peut-être l'humanité spirituelle
Si chacun de nous, unis, se donne la main
Vers la liberté pour de nouveaux lendemains

Euphémisme quand on sait que l'homme caresse
D'ambition, la puissance et la gloire de ce monde
Comment pourrait-il se tourner vers l'allégresse
De l'essentiel, en toute sérénité et se fondre ?

Admettre que l'ego guide trop souvent son cœur
Alors que seule la lumière apporte le bonheur
Qui de nous osera lui dire qu'il se trompe ?
Que loin de toute raison, brille souvent la honte !

Que le secret est dans l'amour et la paix
Qui lui montrera la principale beauté ?
D'une humanité pacifiste dont le respect
Signe vos traités et fume le calumet

Le prix Nobel n'attend plus qu'un signe
L'armistice universelle interplanétaire
Pour que chacun puisse vivre une vie millésime
Dans la sérénité simplissime et légendaire !

Qui de nous ?

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé
DPP 8735-44515

"La paix mondiale ne pourra être atteinte, révélée, offerte
et manifestée sur terre que lorsqu'en chaque homme,
le pouvoir de l'amour aura remplacé l'amour du pouvoir."

~ Sri Chinmoy ~

Photo Personnelle du 21.05.2021

dimanche 6 juin 2021

La tête ailleurs

 


On peut vivre d'allégresse
Trouver chacune de nos richesses
Dans le bonheur que l'on partage
Dans la vie et nos voyages

On peut aimer et donner
Avoir tout ce que l'on peut rêver
Nos routes sont définitivement tracées
Ainsi va la dolce destinée

Il arrive que malgré tous ces trésors
Au beau milieu de ce décor
Qu'un orage vienne perturber
L'harmonie et la sérénité

Il faut alors se serrer les coudes
Face à la situation, garder la foi
Car c'est bien ce qui nous soude
Ce je-ne-sais-quoi qu'on garde en soi

Qui dans les moments de grands désarrois
Nous donne cette force et ce courage
De croire que tout ira et tout finira
Pour le mieux et nous soulage !

Alors la tête ailleurs, on s'évade
Espérant que ce n'est qu'un mauvais rêve
Et que cette terrible pléiade
Déposera finalement une trêve

•⊰✿~•

© Elea Laureen
Texte protégé
DPP 8734-44502

"Le pessimiste se plaint du vent ;
l'optimiste se dit que le temps va changer ;
le réaliste ajuste les voiles.

~William Arthur Ward~

Peinture ; Michael Vincent Manalo

Extrait Recueil ; Mon vol d'hirondelle

mardi 1 juin 2021

Constellation Parallèle



Au centre de cette terre, gravite un univers
Une zone interdite, d'une puissance stellaire
Dans cette biosphère, perle élémentaire
Un monde inattendu s'étend à perte de vue
Dans ce tourbillon, sur le fil de l'horizon
Une autre dimension en légère suspension
A pris constellation en milieu parallèle
Et s'est éparpillée comme un feu solennel
Dans ce petit royaume entre clair et obscur
La lumière s'installe adulant chaque joyau
Et tel un boomerang rejaillit fluide et pure
Titillant la nature en sa source, vibrato
Dans ce globe mystérieux où les géodes scintillent
Le vent se fait caresse et chante l'allégresse
Si ce Havre de paix reste secret dans sa coquille
C'est qu'il est bien caché en équateur céleste
Si un jour vous découvrez cette perle exquise
Gardez bien secret cette belle île marquise
Cette voie lactée authentique et confidentielle
Mérite qu'on la préserve, ambre tombé du ciel

 •⊰✿~•

© Elea Laureen

Texte protégé

DPP 8726-44494



Cliquez sur le titre et laissez une trace de votre passage... Merci

Mon Vol d'Hirondelle - Recueil

  A découvrir mon second recueil de poésie Merci à vous qui me suivez et appréciez mes écrits ... Après un premier recueil  "Comme une ...

Juste quelques mots

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui me laissez quelques mots pour m'encourager, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI" Vos encouragements sont la plus belle des récompenses et des motivations ! Un tout grand merci à ceux qui me suivent et me lisent régulièrement ... C'est grâce à vous chers lecteurs que nos plumes vibrent sur la toile et que la poésie garde ses lettres de noblesse ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas à vous abonner à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés !

Rechercher dans ce blog

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *